Un des gros dangers de comparer Vlad à Dolfi, outre de se faire transformer en marionnette au terme d'une prise sournoise de systema, c'est la mise en parallèle des attitudes ukrainienne et polonaise vis-à-vis de certaines minorités à des époques différentes. Il finira bien par se trouver quelqu'un pour dire que non seulement Poutine fait du Hitler, mais qu'en plus ce dernier a eu de bonnes raisons...